Enhanz Consulting

Partager cette Start-Up :    Facebook Twitter Google Plus Linkedin

La présentation de la start-up Enhanz Consulting par François Picard, fondateur.


 enhanz Enhanz Consulting

Site web : http://www.enhanz-consulting.com/ 

Twitterlinkedin-icon

Votre localisation d’origine ?
Singapour

Pourquoi ici et pas ailleurs (notamment pas en France) ?
Je vis à Singapour depuis 3 ans donc ce choix s’est fait naturellement. De plus, Singapour offre un environnement particulièrement favorable à la création d’entreprise (exemption de taxes sur les 3 premières années en dessous d’un certain chiffre d’affaires, aides du gouvernement, etc…). Enfin car le gouvernement de Singapour investit énormément dans les nouvelles technologies, ce qui rend ce territoire encore plus propice au développement de mon activité.

Que proposez-vous ?
Le cœur de la proposition de valeur de ma société est l’externalisation de gestion de projets d’innovation dans les nouvelles technologies. Notre offre s’adresse à des sociétés qui ont l’ambition d’améliorer leurs processus à travers les nouvelles technologies mais qui, soit n’ont pas les moyens d’investir dans un PMO (Project Management Office), soit ont une stratégie d’externalisation des services IT.

Comment vous est venue l’idée ?
L’idée n’est pas vraiment nouvelle : on observe depuis déjà plus d’une dizaine d’année une tendance à l’externalisation de l’IT. Cela a commencé avec le BPO (Business Process Outsourcing) et l’externalisation des équipes de développement, et cela s’est étendu à d’autres fonctions du projet (Business Analysis, Architecture, Project Management…). Enhanz se focalise surtout sur ces dernières fonctions et nous travaillons avec des partenaires pour pourvoir des équipes de Développement.

Combien d’associés êtes-vous ?
Je suis le seul associé de la société pour le moment, mais je recherche des profils qui pourraient apporter de la valeur à la société, soit par leur complémentarité, soit par un portefeuille client existant (consultants indépendants déjà en poste).

Avant de créer Enhanz, j’ai travaillé 4 ans pour mon premier et principal client, à divers postes de responsabilité et dans différents pays (France, Inde, Singapour).

Quel est le lien entre votre parcours et votre projet ?
Enhanz inscrit sa proposition de valeur au cœur de mon domaine de compétence : la gestion de projets et la gestion d’équipes offshore (Inde, Chine principalement).

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer dans ce projet ?
Mon ancien employeur s’est montré ouvert à l’idée puisque cela correspondait également à leur stratégie. Mon père est entrepreneur, et j’étais tenté de m’essayer également à l’entreprenariat.

Depuis combien de temps existe ce projet ?
Enhanz a été créé il y a 18 mois.

Comment avez-vous financé votre projet ?
J’ai financé le projet avec mes fonds personnels et l’aide de ma famille. Ce projet n’a pas nécessité des capitaux énormes, et l’existence d’un premier client m’a permis de n’avoir à utiliser ma trésorerie que pour financer la création de l’entreprise, les frais d’administration (compta, frais bancaires) et des opérations de communication et de business development.

Quelles ont été les difficultés que vous avez du affronter ?
La principale difficulté pour moi est de passer d’une activité de « free-lance » a une activité de petite SSII. J’ai eu la chance de travailler avec deux autres clients importants depuis la création sur des missions de consulting ponctuelles, mais mon objectif à long terme est de positionner d’autres chefs de projets chez de nouveaux clients pour accompagner ceux-ci sur le moyen/long terme. A mon sens, le client gagne à ce que les chefs de projet intervenant sur ses projets puissent s’approprier le contexte ; cela se fait sur la durée.

Quelles erreurs avez-vous fait ?
Je ne pense pas avoir fait d’erreur majeure, pour le moment. Si je devais faire les choses différemment, peut-être aurais-je décidé de fonder Enhanz avec un second partenaire. Ce qui est difficile lorsque l’on est seul aux commandes, c’est le manque de feedback sur les décisions stratégiques.

Quelle est votre cible ? Comment vous faites-vous connaitre ?
Enhanz cible les moyennes et grandes entreprises ayant une forte ambition d’implémenter une stratégie de digitalisation. A Singapour, la Chambre de Commerce de France offre énormément de possibilité de développer son réseau. J’utilise également LinkedIn pour identifier des entreprises et des personnes avec lesquelles Enhanz peut avoir de bonnes synergies.

Quels sont les éléments qui vous distinguent de vos concurrents ?
La stratégie d’Enhanz est de se placer au cœur du contexte business du client. Un consultant Enhanz n’est pas simplement un chef de projet expert en technologie, mais il doit être capable de s’approprier les problématiques inhérentes au business du client pour pouvoir y répondre à travers le projet. Enhanz couvre le manque qui existe parfois entre les sociétés de conseils (consulting) et les sociétés d’outsourcing (offshore development centers, etc…).

Comment voyez-vous l’avenir de votre entreprise ?
Je pense que le contexte actuel est très propice au développement de l’activité d’Enhanz, et que cette dernière est bien positionnée pour répondre à la demande. Cependant, pour l’instant, j’envisage l’avenir simplement année après année : j’essaie simplement de faire croître ma base client et mon chiffre d’affaires chaque année !

Quel doit être, selon vous, la qualité que devrait posséder tout entrepreneur ? Quels conseils donneriez-vous à un futur entrepreneur ? Et à un futur entrepreneur dans votre pays d’accueil ?
Je pense que la qualité principale d’un entrepreneur est sans doute la même que celle d’un vendeur : la ténacité ! A quelqu’un qui souhaiterait installer son activité à Singapour, je conseillerais de bien se faire accompagner, même si la création d’entreprise à Singapour est relativement simple.

enhanz

Vous avez aimé cette Start-Up ? Alors partagez-la avec vos amis!


Facebook Twitter Google Plus Linkedin

You may also like...

Laisser un commentaire