OuiStock

Partager cette Start-Up :    Facebook Twitter Google Plus Linkedin

La présentation de la start-up Ouistock par Neville, co-fondateur


Ouistock OuiStock

Site web : www.ouistock.fr
FacebookTwitter

La date à laquelle a débuté le projet ?
Le projet Ouistock a débuté il y a 2 ans et le site a ouvert au public en Mai 2014.

Le secteur sur lequel porte le projet :
Le garde meubles et le stockage de biens pour les particuliers et les professionnels.

Votre localisation d’origine ?
Nous sommes installés au sein de l’accélérateur de Euratechnologies à Lille, France.

Que proposez-vous ?
Nous proposons via Ouistock.fr, une mise en relation de particuliers ayant un besoin de stockage avec d’autres particuliers ayant de l’espace inutilisé chez eux. Le but, rendre le stockage de biens accessible à tous, avec une offre de proximité, 60% moins chère que les solutions de stockage traditionnelles et une démarche totalement encadrée (assurance sur les biens stockés, contrats de location, module de paiement sécurisé, service clients…)

Comment vous est venue l’idée ?
L’idée est née il y a deux ans, d’une expérience personnelle. Chaque année, Simon (mon associé) changeait d’appartement et devait donc revendre ses meubles. Il passait une journée pour tous les racheter à la rentrée, faute d’espace pour les stocker et surtout au vu des tarifs proposés par les gardes meubles. Je lui ai donc proposé de stocker ses meubles chez moi pour l’aider, l’idée était née.

Combien d’associés êtes-vous ? Quel a été votre parcours avant de vous lancer dans ce projet ? En quoi vos profils sont-ils complémentaires ?
Ouistock c’est deux fondateurs, Simon Ryckembusch et Neville Ricour. Avant Ouistock nous étions deux étudiants à HEI (école d’ingénieurs à Lille), nous avons eu l’idée en vivant cette expérience du stockage personnellement et nous avons fait de Ouistock notre projet de fin d’études.

Avant de se lancer dans le projet, nous avons eu des expériences complémentaires et variées dans des grands groupes et Start-up. Nos différentes expériences professionnelles nous ont naturellement permis de prendre des responsabilités complémentaires au sein de Ouistock. La partie opérationnelle et communication pour Neville, la partie financière et technique pour Simon.

Comment avez vous financé le projet ?
Nous avons financé notre projet grâce à un apport personnel, des subventions et surtout en devenant lauréats du Réseau Entreprendre Nord et de LMI. Nous bouclons actuellement une levée de fonds pour accélérer notre développement avec notamment Francis Nappez, le CTO & cofondateur de Blablacar en tant que Business Angel.

Quelles ont été les difficultés que vous avez du affronter ?
La première difficulté que nous avons du affronter a été la recherche d’un produit d’assurance spécifique pour nos clients afin de couvrir l’ensemble des biens stockés. Nous l’avons trouvé à l’aide de notre courtier partenaire Verspieren auprès de SwissLife Assurance de biens.

Quelles erreurs avez vous fait ?
L’erreur que nous avons pu faire est assez commune, il s’agit de la gestion du temps. A savoir que tout prend toujours plus de temps que ce que l’on pense, et cela se vérifie toujours (même avec une marge de sécurité).

Quelle est votre cible ? Comment vous faites-vous connaitre ?
Notre cible est assez vaste, car il s’agit de l’ensemble des particuliers ayant un besoin de stockage de courte ou longue durée. De manière un peu plus précise, nous ciblons les particuliers qui stockent des affaires dans les gardes meubles traditionnels ainsi que ceux qui n’ont pas les moyens de payer pour ce service assez onéreux : les étudiants qui déménagent ou partent en stage à l’étranger, toutes les personnes qui doivent stocker entre deux déménagements, lors de travaux, d’un divorce, d’un héritage… Nous ciblons à la fois des personnes très urbaines mais également les particuliers des zones plus rurales. Les zones urbaines car la place est rare et les solutions de stockage sont éloignées des centres villes et coûtent très chères, en zones rurales car il existe peu de solutions de stockage de proximité.

Notre cœur de cible est pour l’instant le particulier mais nous nous intéressons d’assez près aux professionnels pour leur proposer une solution collaborative, beaucoup plus économique que ce qu’il existe de nos jours. Nous apportons également la possibilité à toutes les personnes ayant une cave, un garage, un grenier ou des mètres carrés inutilisés de les rentabiliser afin de compléter leurs revenus.

Nous nous faisons connaître grâce aux médias, aux blogs et en utilisant tous les leviers du digital. Nous nous devons de communiquer beaucoup afin d’instaurer un bouche à oreilles.

Quels sont les éléments qui vous distinguent de vos concurrents ?
La mise en relation de particuliers et l’utilisation de ressources déjà existantes nous permet de proposer un service 2 à 3 fois moins cher que les centres de self-stockage ou garde meubles traditionnels. L’avantage réside également dans la proximité car on peut maintenant stocker à côté de chez soi, chez son voisin et ne plus se déplacer en périphérie urbaine. Côté service, tout est prévu pour stocker de manière simple et sécurisée. Un partenariat avec SwissLife nous permet de couvrir les biens stockés contre d’éventuels sinistres, des contrats des location et un module de paiement sécurisé facilite les démarches et le versement des loyers.

Comment voyez-vous l’avenir de votre entreprise ?
Notre défi est de rentabiliser chaque mètre carré inutilisé pour rendre le stockage accessible à tous et que Ouistock devienne une nouvelle alternative comme le covoiturage. La vision de Ouistock c’est de s’affirmer comme l’acteur européen du stockage chez un particulier.

Quel doit être, selon vous, la qualité que devrait posséder tout entrepreneur ? Quels conseils donneriez-vous à un futur entrepreneur ?
Je pense qu’un entrepreneur doit posséder avant tout deux qualité, l’endurance et la lucidité. Deux qualités qui s’opposent à certains moments et qu’il faut s’efforcer de ne pas perdre de vue. Mon seul conseil se résume en un mot « échanger », il faut échanger le plus possible et avec le plus de gens possible car c’est dans l’échange qu’un projet se construit.

 

Homepage Ouistock Recherche Lille Ouistock

Ouistock

Vous avez aimé cette Start-Up ? Alors partagez-la avec vos amis!


Facebook Twitter Google Plus Linkedin

You may also like...